Hausse des aides de l'Anah

04/01/2022
Thumbnail [16x6]

Les aides de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat profitent aux locataires et aux propriétaires, occupants ou non, qui respectent un plafond de ressources.


Les propriétaires occupants ou non, les locataires, et les copropriétaires qui souhaitent bénéficier d’une aide de l’Anah (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) pour financer leurs travaux doivent disposer de ressources inférieures à certains plafonds. En 2022, ils augmentent de 2,6 % par rapport à ceux de 2021.
 

Afin de justifier de ses revenus, le demandeur d’une subvention doit présenter une copie de son avis d’impot 2021 ou, pour les personnes non-imposables, un avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu 2021, portant sur les revenus perçus en 2020.

Les plafonds de ressources requis pour l’octroi des aides de l’Anah varient selon la localisation du logement, la composition du ménage et des revenus. Voici ceux applicables pour les dossiers déposés en 2022.