Epargne : Les raisons d'une décollecte record

26/12/2021
Thumbnail [16x6]

 Après des mois record, le livret A a connu sa plus forte décollecte en octobre. 

Selon la Caisse des Dépôts et Consignations, elle se chiffre à 2,83 milliards d’euros, montant auquel s’ajoute un solde négatif de 570 millions d’euros pour le LDDS. Les deux livrets d’épargne enregistrent ainsi une décollecte totale de 3,4 milliards d’euros rien qu’en octobre. 

Selon le Cercle de l’Épargne, le montant de la décollecte d’octobre 2021 est le plus fort depuis de nombreuses années. 

À titre comparatif, la décollecte cumulée du livret A et du LDDS s'était établie à 1,01 milliards d'euros en octobre 2020 et à2,57 milliards d'euros en octobre 2019. La dernière décollecte record date du mois d’octobre 2014, avec -2,93 milliards d’euros. 

Comment expliquer ce mouvement de décollecte ?

Historiquement, le mois d’octobre est une période défavorable aux livrets d’épargne. La fin d’année est en effet propice aux dépenses des ménages– taxe foncière, frais scolaires, mais également cadeaux et festivités. 


La décollecte et le ralentissement de l’épargne s’expliquent également par le retour de la consommation en 2021, après plusieurs mois de pause. Selon l’Insee, les dépenses de consommation des ménages ont ainsi augmenté de 5 % au troisième trimestre.